2020 - Rapport sur les pneus d’hiver

La plupart des conducteurs canadiens préfèrent les avantages de sécurité des pneus d'hiver

Au sujet de ce rapport

Le Rapport sur les pneus d’hiver de l’Association canadienne du pneu et du caoutchouc (ACPC) est le fruit d’une analyse portant sur la perception du public envers les pneus d’hiver et sur ce segment de marché au Canada. Ce rapport est mis à la disposition des parties prenantes des industries de l’automobile et des pneus, y compris les constructeurs et concessionnaires automobiles, les fabricants et détaillants de pneus, les gouvernements, les groupes d’intérêt en sécurité routière, les médias et les consommateurs. La portée de ce rapport vise uniquement les catégories de véhicules de tourisme et de camions légers. Dans le cadre de son étude, l’ACPC a dépouillé et analysé une grande diversité de recherches et de statistiques portant sur le marché et les perceptions des consommateurs en lien avec les pneus d’hiver, afin de formuler des recommandations pour mieux faire connaître les avantages de sécurité et de performance des pneus d’hiver auprès des automobilistes canadiens.

Au sujet du matériel d’étude du Sondage national 2020 de l’ACPC

Un sondage en ligne a été mené auprès de 1523 automobilistes canadiens du 2 au 5 octobre 2020, grâce à un panel d’internautes recrutés par la firme Léger. La marge d’erreur était de plus ou moins 2,5 %, 19 fois sur 20. *Léger est la première firme de sondage, de recherche et de marketing stratégique en importance de propriété canadienne. Fondée en 1986, Léger a constitué une impressionnante base de connaissances, mettant à la disposition de ses clients des données solides et fiables. Léger compte parmi sa clientèle BlackBerry, Banque de Montréal, Johnson & Johnson, LG, L'Oréal, Mastercard, Merck, Microsoft, Migros, Nestle, Pfizer, Québécor, Samsung, Staples/Bureau en gros et Westjet.  

La plupart des conducteurs canadiens préfèrent les pneus d’hiver pour les avantages qu’ils procurent en matière de sécurité

Principales conclusions

L’Étude auprès des consommateurs canadiens sur les pneus d’hiver 2020 de l’ACPC révèle que 81 % des conducteurs propriétaires de pneus d’hiver considèrent que leurs pneus leur ont permis d’éviter un incident routier potentiellement grave, tel qu’une perte de contrôle ou une collision.  L’étude fait également le constat que 72 % des automobilistes canadiens utilisent maintenant des pneus d’hiver. De plus, cette dernière s’est intéressée aux répercussions de la COVID-19 sur les habitudes de conduite, dévoilant sans surprise que 65 % des conducteurs sondés ont considérablement réduit l’usage du volant en raison de la pandémie. La catégorie des pneus d’hiver s’est accrue de cinq pour cent, en taux annualisé, et constitue la catégorie connaissant le plus grand essor dans le marché du pneu canadien (selon l’analyse statistique des expéditions de pneus d’hiver des entreprises membres de l’ACPC partout au Canada). Ces statistiques ne font que confirmer que les Canadiens apprécient les avantages que procurent les pneus d’hiver en termes d’efficacité, de manœuvrabilité et de sécurité. Une étude antérieure a également démontré que les lois sur les pneus d’hiver, la sensibilisation du public et les incitatifs financiers tels que les primes d’assurance automobile réduites et les prêts à bas taux d’intérêt pour les achats de pneus d’hiver s’avèrent des facteurs importants d’encouragement à l’utilisation des pneus d’hiver et ont favorisé une plus grande sécurité routière au Canada. Les pneus d’hiver connaissent un succès remarquable au Canada et l’ACPC continue de collaborer avec le gouvernement, l’industrie, les organisations de sécurité routière et d’autres parties prenantes pour élaborer des recommandations sur la conduite hivernale sécuritaire, qui comprennent l’utilisation des pneus d’hiver et la sensibilisation des consommateurs sur les avantages que ces pneus procurent en matière de sécurité.
« Les conducteurs canadiens reconnaissent que les pneus d’hiver constituent la meilleure option pour une conduite hivernale sécuritaire. L’adoption grandissante des pneus d’hiver permet de prévenir de nombreuses collisions et rend nos routes plus sécuritaires. Les Canadiens devraient tous se prévaloir des avantages qu’offrent les pneus d’hiver dédiés, dont une plus courte distance de freinage et une adhérence accrue, et reconnaître ces pneus comme faisant partie intégrante de l’équation pour une meilleure sécurité routière. »
Carol Hochu Présidente et chef de la direction, ACPC

Utilisation des pneus d’hiver au Canada

Étude auprès des consommateurs canadiens sur les pneus d’hiver 2020 de l’ACPC

En 1998, seulement 35 % des conducteurs canadiens avaient adopté les pneus d’hiver. Ce chiffre a plus que doublé en 2020. Selon l’Étude auprès des consommateurs canadiens sur les pneus d’hiver 2020 de l’ACPC, l’utilisation des pneus d’hiver atteint 72 % en 2020 par rapport à 66 % en 2017 et de 58 % en 2014. Hormis le Québec où les pneus d’hiver sont obligatoires, 65 % des conducteurs canadiens feront usage de pneus d’hiver durant la saison hivernale 2020-2021.

Utilisation des pneus d’hiver par région :

Utilisation des pneus d’hiver :
Année / Province 2020 (%) 2019 (%) 2018 (%) 2017 (%) 2016 (%) 2014 (%)
National 72 75 76 66 68 58
Atlantic Canada 84 91 94 83 81 73
Quebec* 100 100 100 100 100 100
Ontario 66 69 69 59 65 56
Manitoba/Saskatchewan 60 59 60 48 50 39
Alberta 59 63 70 57 55 45
Colombie-Britannique 60 68 64 60 49 38

Perception des conducteurs vis-à-vis des pneus d’hiver

Quatre-vingt-un pour cent des Canadiens conduisant une voiture équipée de pneus d’hiver affirment qu’ils auraient sans doute été impliqués dans un incident routier potentiellement grave n’eût été de leurs pneus d’hiver.  Au Québec, 88 pour cent des conducteurs considèrent que leurs pneus d’hiver leur ont permis d’éviter une collision.
Quoique l’utilisation des pneus d’hiver soit en forte hausse, trois conducteurs sur dix hors Québec se tiennent en marge de cette tendance. Les principales raisons derrière cette résistance sont celles-ci :
Principales raisons invoquées pour le non-usage des pneus d’hiver (excluant le Québec) :
Principales raisons Total* Atlantique ON MB/SK AB BC
Les pneus toutes-saisons sont suffisamment efficaces 65% 50% 67% 75% 62% 63%
Je ne conduis pas beaucoup en hiver 30% 11% 31% 14% 31% 40%
Trop dispendieux 27% 20% 25% 12% 47% 23%
Je n’ai pas d’espace pour entreposer mes pneus hors saison 15% 20% 18% 7% 10% 16%
Autre 10% 24% 12% 9% 2% 10%
Ne sais pas/Préfère en pas répondre 2% - 2% 5% 3% 2%
Selon l’Étude auprès des consommateurs canadiens sur les pneus d’hiver 2020 de l’ACPC, les lois sur les pneus d’hiver, la sensibilisation du public et les incitatifs financiers tels que les primes d’assurance automobile réduites et les prêts à faible taux d’intérêt pour les achats de pneus d’hiver jouent un rôle déterminant dans l’adhésion à l’usage des pneus d’hiver et dans l’accroissement de la sécurité routière en hiver au Canada. Les conseils d’amis et de la famille sont également de grands catalyseurs, et les progrès observés en matière d’utilisation des pneus d’hiver sont directement liés aux partages d’expériences positives des conducteurs ayant adopté les pneus d’hiver :
  • Lois sur les pneus d’hiver (34%)
  • Conseils d’amis et de membres de la famille (17%)
  • Primes d’assurance auto réduites (11%)
  • Couverture médiatique (7%)

Expéditions de pneus à l’échelle nationale

’Association canadienne du pneu et du caoutchouc recense toutes les expéditions de pneus au sein du marché canadien par ses membres, qui représentent plus de 80 pour cent du marché au Canada. Selon l’analyse statistique des expéditions de pneus d’hiver effectuées par les membres de l’ACPC partout au Canada, la catégorie des pneus d’hiver s’est accrue de cinq pour cent, en taux annualisé, au cours des trois dernières années, se révélant le segment qui connaît la plus forte croissance sur le marché du pneu au Canada.*
« L’analyse statistique de l’ACPC montre une croissance soutenue de la catégorie des pneus d’hiver. Cette croissance laisse deviner une meilleure compréhension des consommateurs à l’égard des avantages des pneus d’hiver et du rôle crucial qu’ils jouent en tant qu’équipement contribuant à la sécurité du véhicule durant les rudes hivers canadiens. » Director, TRAC
Barry Yutronkie Directeur, ACPC
*Tiré des données colligées par l’Association canadienne du pneu et du caoutchouc. Données 2020 non comprises.

Sécurité routière—Le bien-fondé des pneus d’hiver

Les conclusions ci-dessous sont tirées d’un rapport émanant de la Traffic Injury Research Foundation (TIRF; www.tirf.ca), qui cite une panoplie d’études concluant de façon probante à la supériorité des pneus d’hiver en matière d’adhérence, de capacité de freinage et de tenue de route dans les virages dans toutes les conditions de conduite par temps froid, que la chaussée soit sèche, mouillée, glacée ou enneigée. Les pneus d’hiver jouent un rôle mesurable dans l’accroissement de la sécurité routière et dans la protection des conducteurs et des usagers de la route.  L’utilisation de pneus d’hiver contribue à :
  • prévenir des collisions, des blessures et des décès;
  • réduire les coûts en soins de santé et en hospitalisations d’urgence;
  • réduire le nombre d’interventions policières et ambulancières en réponse aux appels d’urgence durant l’hiver;
  • réduire la fréquence et l’envergure des versements d’indemnisations d’assurance;
  • accroître la fluidité du flot de circulation.
« Conduire exige toute notre attention. Lorsque nous conduisons en hiver, nous devons adapter notre conduite aux conditions et garder à l’esprit que celles-ci peuvent se détériorer rapidement. Les conducteurs doivent savoir que les distances de freinage sont beaucoup plus longues sur la chaussée glissante et qu’il faut se tenir à une distance sécuritaire lorsqu’on suit d’autres véhicules. La police provinciale de l’Ontario prône également l’utilisation des pneus d’hiver, qui procurent une adhérence accrue sur la chaussée froide, enneigée et glacée. »
Kerry Schmidt Directeur – Relations médias Police provinciale de l’Ontario

Québec—Sauver des vies et prévenir des collisions

Il est prouvé que des vies sont sauvées et des blessures évitées grâce aux capacités d’adhérence et de freinage optimisées des pneus d’hiver. L’expérience du Québec, où les pneus d’hiver sont obligatoires, et l’ensemble des données s’y rapportant en fournissent un exemple probant. Une étude menée par le ministère des Transports du Québec en 2011 démontre que la législation sur les pneus d’hiver a eu des impacts positifs sur la sécurité routière. Au terme des deux premières saisons d’application de la loi (hivers 2008-2009/2009-2010) :
  • les collisions routières en hiver avaient diminué de cinq pour cent;
  • le nombre de blessés par accidents de la route en hiver avait diminué de 574 annuellement;
  • les décès et blessures graves dues à des collisions en hiver avaient diminué de trois pour cent.

Analyse et observations

Les organismes gouvernementaux canadiens et les groupes promouvant la sécurité routière ont été très réceptifs aux avantages des pneus d’hiver sur le plan de la sécurité et ils continuent leurs efforts de sensibilisation et d’éducation des conducteurs tout en encourageant l’utilisation des pneus d’hiver à l’échelle nationale, et ce, par l’éducation, le leadership et les recommandations.  La recherche soutenue de l’ACPC sur l’utilisation des pneus d’hiver permet de démontrer que :
  • les mandats gouvernementaux, les incitatifs financiers ainsi que les campagnes de sensibilisation jouent un rôle déterminant pour faire connaître les avantages des pneus d’hiver en matière de sécurité auprès des conducteurs canadiens ainsi que pour convaincre ces derniers de choisir la solution la plus sécuritaire;  
  • les conducteurs qui utilisent les pneus d’hiver font confiance à leur efficacité et les considèrent comme un élément important pour la sécurité de leur véhicule;
  • une plus grande adhésion à l’usage des pneus d’hiver contribue à rendre les routes plus sécuritaires, à réduire les collisions et les risques de blessures de même que les coûts pour des milliers de conducteurs canadiens et leur famille chaque année.
Le rôle de l’ACPC consiste principalement à mieux faire connaître les avantages de performance et de sécurité des pneus d’hiver auprès des leaders au sein des gouvernements ainsi qu’auprès des groupes d’intérêt, des parties prenantes et du public. Dans l’exercice de ce rôle, l’ACPC s’est consacrée à
  • promouvoir les avantages de sécurité des pneus d’hiver auprès des organismes gouvernementaux et des organisations de sécurité routière;
  • élaborer des ressources didactiques et concevoir des campagnes par le truchement de sa marque axée sur le consommateur Be Tire Smart;
  • promouvoir l’utilisation des pneus d’hiver sur les véhicules des parcs automobiles gouvernementaux;
  • diffuser des messages concernant les pneus d’hiver sur les panneaux routiers;
  • encourager l’intégration de messages sur les pneus d’hiver dans les cours de conduite automobile et la documentation connexe.

Initiatives liées aux pneus d’hiver, par province

Province Initiative
Colombie-Britannique L’utilisation de pneus portant le pictogramme des trois sommets/flocon ou l’inscription M+S est obligatoire sur les routes de certaines régions montagneuses entre le 1er octobre et le 31 mars.
Manitoba Depuis 2014, la Société d’assurance publique du Manitoba offre des prêts à faible intérêt pour l’achat et l’installation de pneus d’hiver admissibles. Le programme : Les prêts, consentis au taux préférentiel majoré de deux pour cent pour un terme jusqu’à concurrence de 48 mois, s’élèvent à 2 000 $ maximum par véhicule. Depuis l’entrée en vigueur du programme en 2014, plus de 71 000 demandes ont été traitées.  Pour de plus amples renseignements sur cette initiative, visiter www.mpi.mb.ca.
Terre-Neuve En vigueur depuis le 1er janvier 2020, la loi amendée par le gouvernement de Terre-Neuve exige que tous les assureurs réduisent les primes d’assurance pour les conducteurs dont les véhicules de tourisme privés sont chaussés de quatre pneus d’hiver.  Les automobilistes sont invités à s’informer auprès de leur assureur pour connaître les conditions d’admissibilité.
Ontario En vigueur depuis le 1er janvier 2016, la loi amendée par le gouvernement de l’Ontario exige que tous les assureurs réduisent les primes d’assurance pour les conducteurs dont les véhicules de tourisme privés sont chaussés de quatre pneus d’hiver. Les automobilistes sont invités à s’informer auprès de leur assureur pour connaître les conditions d’admissibilité.
Québec Depuis 2008, le Québec exige l’utilisation des pneus d’hiver sur tous les véhicules de tourisme. La période visée par cette mesure est du 1er décembre au 15 mars.

Initiatives de conduite hivernale sécuritaire, par province

Colombie-Britannique

La Winter Driving Safety Alliance (shiftintowinter.ca) est un groupe de travail multiorganisations dont l’action concertée vise à réduire l’incidence et la gravité des accidents de la route en hiver. Réunissant plus d’une douzaine d’organismes publics, privés et sans but lucratif, dont l’ACPP, l’Alliance focalise ses efforts sur les façons d’accroître la sécurité des conducteurs durant les mois d’hiver.  

Manitoba

Depuis 1971, la Société d’assurance publique du Manitoba (www.mpi.mb.ca), une société de la Couronne à but non lucratif, se consacre à rendre les routes plus sûres sur son territoire et à maintenir des tarifs d’assurance automobile abordables. Sa mission comprend l’éducation sur la conduite hivernale ainsi que le programme sur les pneus d’hiver, qui offre aux Manitobains admissibles du financement à faible taux d’intérêt pour l’achat de pneus d’hiver.  

Terre-Neuve

Terre-Neuve a édicté des amendements, en vigueur depuis 1er janvier 2020, dans le cadre de la révision de la Loi sur l’assurance automobile, qui oblige les assureurs à offrir des tarifs réduits aux conducteurs dont le véhicule est chaussé de pneus d’hiver.  

Ontario

Le Comité interorganismes de promotion de la sécurité routière du ministère des Transports de l’Ontario réunit des partenaires provinciaux en sécurité routière afin qu’ils puissent échanger des renseignements, soutenir des initiatives conjointes et mettre en œuvre des campagnes de sensibilisation. L’organisme collabore avec des groupes communautaires pour promouvoir la conduite sécuritaire et responsable en hiver et sensibiliser le public aux activités d’entretien d’hiver du MTO.  

Services d’information aux voyageurs

Dans la plupart des provinces et territoires, les conducteurs disposent de services d’information aux voyageurs. Le service 511 sur les conditions routières est disponible à Terre-Neuve-et-Labrador, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l’Île du Prince-Édouard, au Québec, en Ontario, au Manitoba, en Alberta et au Yukon. En Saskatchewan, le numéro est le 1 888 335-7623 (numéro sans frais au Canada), en Colombie-Britannique, le 1 800 550-4997 (numéro sans frais en Amérique du Nord) et dans les Territoires du Nord-Ouest, le 1 800 661-0750.

Magasiner des pneus d’hiver

Les Canadiens ont l’embarras du choix devant l’offre diversifiée de pneus d’hiver. Les habitudes et habiletés de conduite, le type de véhicule, les conditions de route et le portrait météo de la région sont déterminants lorsque vient le temps de choisir des pneus d’hiver. L’ACPC conseille aux conducteurs d’orienter leur choix de pneus en fonction de leurs besoins particuliers : consultez un détaillant ou un atelier mécanique de votre localité pour prendre une décision éclairée, qui corresponde parfaitement à ce qu’il vous faut. Le site www.tracanada.ca fournit de plus amples renseignements et ressources sur la sécurité et les caractéristiques de performance, ainsi qu’une liste des pneus d’hiver dédiés offerts par les membres de l’ACPC pour la saison hivernale 2020.

Reconnaître un pneu d’hiver

Les pneus d’hiver arborent sur leur flanc le pictogramme de la montagne aux trois sommets avec flocon de neige (aussi désigné le « symbole alpin »). Le pneu qui porte un tel pictogramme satisfait aux exigences de l’industrie en matière de performance et d’adhérence dans les conditions de neige. Les tests auxquels sont soumis les pneus d’hiver sont rigoureux et sophistiqués. Les pneus marqués du pictogramme trois sommets/flocon ont été mis à l’épreuve dans des conditions contrôlées de neige moyennement compactée selon la méthode de test d’adhérence ASTM F-1805. Cette homologation est requise pour certifier que le pneu égale ou dépasse les exigences minimales de l’industrie en matière d’adhérence dans la neige. Tous les pneus d’hiver produits par les fabricants membres de l’ACPC ont été soumis à des mises à l’essai strictes et poussées. Le test d’adhérence ASTM F-1805 établit une norme de performance. Seuls les pneus dotés d’une conception, d’une bande de roulement et de composés de caoutchouc issus d’une ingénierie avancée peuvent satisfaire à cette norme de performance ou la dépasser. Conformément à la règlementation fédérale canadienne relevant de Transports Canada, tous les pneus portant le pictogramme trois sommets/flocon doivent avoir subi ce test avec succès.

Avantages des pneus d’hiver en matière de sécurité et de performance

Les pneus d’hiver procurent une meilleure adhérence et une capacité de freinage accrue sur les routes refroidies par les basses températures. Intégrant des composés de caoutchouc d’une plus grande souplesse, les pneus d’hiver d’aujourd’hui, nés de la haute technologie, fournissent une adhérence supérieure même à des températures froides extrêmes. Ces composés spécialisés de la bande de roulement, jumelés à des dessins de sculpture sophistiqués, favorisent une meilleure maîtrise et une puissance de freinage optimale sur la chaussée froide, qu’elle soit sèche, enneigée, glacée ou couverte de gadoue. Les distances d’arrêt plus courtes dans les situations d’urgence sont l’un des principaux atouts de sécurité que procure la technologie avancée des pneus d’hiver actuels.  La recherche menée par la Traffic Injury Research Foundation (TIRF; www.tirf.ca) nous indique ceci :
  • À des températures juste au-dessous du point de congélation, un véhicule muni de pneus d’hiver requiert autant que 30 pour cent moins de distance pour s’immobiliser qu’un véhicule chaussé de pneus toutes-saisons
  • Les pneus d’hiver démontrent une meilleure adhérence sur la chaussée glacée ou enneigée à -30 °C que les pneus toutes-saisons à une température de 4 °C.
La température est le nerf de la guerre quand il est question de pneus d’hiver. À des températures de 7 °C ou moins, la performance des pneus d’hiver surpasse celle des pneus toutes-saisons et des pneus d’été classiques, dont la gomme se durcit et perd de son adhérence. Il est particulièrement important de surveiller la pression de gonflage des pneus durant les mois d’hiver, car ils perdent un (1) psi par chute de température de 5 °C. L’ACPC recommande de vérifier la pression de gonflage à l’aide d’un manomètre fiable au moins une fois par mois.

Pneus d’hiver dédiés et autres pneus d’hiver

En raison des nombreux progrès technologiques dans la formulation des composés de gomme et la conception des semelles, les consommateurs disposent maintenant d’un vaste choix quand vient le temps d’acheter des pneus pour affronter l’hiver. Certains pneus d’hiver dédiés sont conçus pour une performance optimisée sur la neige tandis que d’autres sont conçus pour une performance optimisée sur la glace. En plus des pneus dédiés, expressément conçus pour les conditions hivernales, le marché propose maintenant aux consommateurs des pneus qui arborent aussi le pictogramme de la montagne aux trois sommets/flocon sur leur flanc, mais qui sont également faits pour être utilisés durant les mois plus chauds tout en respectant les exigences d’adhérence sur neige. Pour bénéficier de l’efficacité maximale en termes de performance et de sécurité sur les routes en hiver, l’ACPC recommande l’usage des pneus d’hiver dédiés, exclusivement conçus pour les conditions routières hivernales. Une fois la saison d’hiver terminée, ces pneus d’hiver dédiés doivent être remisés, car leur composé de gomme est beaucoup trop souple pour la conduite automobile en été.

Pneus toutes-saisons

Comme nous l’avons mentionné précédemment, plus de 50 pour cent des conducteurs n’utilisant pas les pneus d’hiver croient que les pneus toutes-saisons offrent une adhérence et une puissance de freinage suffisantes dans les conditions hivernales. La désignation « toutes-saisons » des pneus sous-entend qu’ils conviennent à toutes les conditions météorologiques. Cependant, ces pneus ne portent pas le pictogramme de la montagne aux trois sommets/flocon et ne remplissent pas les exigences d’adhérence dans les conditions d’enneigement; ils ne peuvent pas être considérés comme des pneus d’hiver. Pour ce qui a trait à l’adhérence et à la puissance de freinage en hiver, il faut considérer les pneus toutes-saisons comme un compromis.

À propos de l’Association canadienne du pneu et du caoutchouc

L’Association canadienne du pneu et du caoutchouc (ACPC/TRAC; www.tracanada.ca) est l’association commerciale nationale représentant les fabricants de pneus, les fabricants et importateurs d’autres produits de caoutchouc, ainsi que les recycleurs du caoutchouc et les fournisseurs dont les produits et services sont reliés à l’industrie. L’ACPC est vouée à sensibiliser les conducteurs au bon entretien des pneus et à leur utilisation appropriée.  L’un des objectifs clés de ses activités durant les mois froids de l’hiver consiste à promouvoir la conduite hivernale sécuritaire et à mieux faire connaître les avantages qu’offrent les pneus d’hiver en termes de performance et de sécurité.

Trusted by

L'Association canadienne du pneu et du caoutchouc

A19–260 Holiday Inn Drive
Cambridge, ON N3C 4E8