Photo by Jan Baborák

Loi sur les pneus d’hiver du Québec

Depuis le 15 décembre 2014, seuls les pneus portant le symbole Three-Peak Mountain Snowflake (3PMS) ainsi que les pneus cloutés sont considérés comme des pneus d’hiver en vertu de la loi québécoise sur les pneus d’hiver (le Code de la sécurité routière).

Abonnez-vous pour rester à jour sur les sujets qui comptent sur les pneus.

Inscrivez-vous pour recevoir les nouvelles de BTS

Loi sur les pneus d’hiver du Québec

Depuis le 15 décembre 2014, seuls les pneus portant le symbole Three-Peak Mountain Snowflake (3PMS) ainsi que les pneus cloutés sont considérés comme des pneus d’hiver en vertu de la loi québécoise sur les pneus d’hiver (le Code de la sécurité routière). 

Du 1er décembre au 15 mars inclusivement, tous les véhicules routiers motorisés immatriculés au Québec (autres que les véhicules lourds, les véhicules-outils et la machinerie agricole) doivent être équipés de pneus d’hiver. Cette exigence s’applique également aux voitures de location au Québec, ainsi qu’aux cyclomoteurs, aux scooters motorisés et aux motocyclettes.

Si un véhicule n’est pas équipé de pneus d’hiver pendant cette période, le propriétaire devra payer une amende allant de 200 $ à 300 $, plus les frais applicables.  

Les pneus et chaînes cloutés sont autorisés entre le 15 octobre et le 1er mai inclusivement. Les pneus cloutés sont autorisés pour :

  • Les véhicules de tourisme;
  • les taxis et les véhicules comparables à un taxi;
  • les véhicules utilitaires dont le poids brut n’excède pas 3 000 kg.  

Les chaînes sont autorisées sur les pneus des :

  • véhicules d’urgence;
  • tracteurs agricoles;
  • véhicules routiers utilisés pour le déneigement et l’entretien hivernal.    

L'Association canadienne du pneu et du caoutchouc

A19–260 Holiday Inn Drive
Cambridge, ON N3C 4E8